Catégories
  • Immobilier
  • Fiscal
  • Urbanisme
  • Environnement et Énergie
  • Financements
  • Autre
  • Valider
0
Actualités
  • Jurisprudence
  • Textes
  • Doctrine
  • L'essentiel du mois
  • Valider
0
Année
0
Mois
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
  • Valider
0
25 janvier 2024

Location nue : non-rétroactivité de l’option TVA

Le Conseil d’Etat a considéré que l’option TVA afférente à la location de locaux nus était, en tout état de cause, insusceptible de produire des effets antérieurement au premier jour du mois au cours duquel l’option a été formulée.

Pour rappel, les activités de location nue sont exonérées de TVA. Cependant, le bailleur peut opter pour l’assujettissement à la TVA des locations nues de locaux à usage professionnel. En application du troisième alinéa de l’article 194 de l’annexe II au Code général des impôts, ladite option prend effet à compter du premier jour du mois au cours duquel elle est formulée auprès du service des impôts.

Par courrier du 15 décembre 2016, une société a informé le service des impôts des entreprises compétent qu’elle entendait opter « avec effet rétroactif au 1er janvier 2016 » pour la soumission à la TVA de ses opérations de location de locaux nus qu’elle entendait débuter au 1er janvier 2017.

L’administration fiscale a remis en cause le remboursement de crédit de TVA dont la société s’estimait titulaire à raison de la TVA ayant grevé les dépenses qu’elle avait exposées, antérieurement à la date de l’exercice de l’option, pour les besoins de l’activité de location qu’elle entendait exercer.

Par un arrêt  du 21 décembre 2023, le Conseil d’Etat rappelle que l’option TVA ne peut emporter d’effets :

  • qu’à compter du premier jour du mois au cours duquel l’option est formulée ou,
  • si elle est postérieure, qu’à la date de souscription des engagements contractuels aux fins de location, immédiate ou future, de ces locaux.

Sur la base de ces principes, le Conseil d’Etat a considéré que l’option TVA formulée le 15 décembre 2016 ne pouvait pas, en toute hypothèse, produire des effets antérieurement au 1er décembre 2016.

Conseil d’Etat, 8ème – 3ème chambres réunies, 21 décembre 2023, n° 474042

26 mai 2023
La cour administrative d’appel de Douai a saisi le Conseil d’Etat d’une demande d’avis portant sur la compatibilité du régime TVA des prestations para-hôtelières au regard des dispositions de la directive 2006/112/CE (« Directive TVA »). Pour rappel, le régime légal français des prestations para-hôtelières écarte l’exonération de TVA relative aux locations meublées ou garnies à usage […]

Découvrir l’article

11 avril 2022
La levée d’option dans le cadre d’un crédit-bail ne relève pas de la dispense de TVA prévue à l’article 257 bis du CGI. Dans une réponse ministérielle du 5 avril dernier, le gouvernement a apporté des précisions importantes relatives au traitement TVA applicable dans le cadre de la vente par un crédit-bailleur à son crédit-preneur […]

Découvrir l’article

15 septembre 2021
La loi de finances rectificative pour 2021 a prolongé de 6 mois le dispositif permettant la déduction des abandons de loyers en faveur de locataires, lorsqu’il n’existe pas de lien de dépendance entre bailleur et locataire (au sens de l’article 39, 12 du CGI). Ce dispositif s’applique désormais aux abandons ou renonciation consentis jusqu’au 31 […]

Découvrir l’article

16 novembre 2021
Le Conseil d’Etat vient d’apporter deux précisions importantes sur la notion de surface de stationnement pour les besoins de la taxe annuelle sur les bureaux en Ile-de-France (TABIF) dans une affaire concernant une société disposant de locaux (y compris des bureaux) dans lesquels elle exploite un réseau de bus. Conformément aux dispositions du 4° du […]

Découvrir l’article

06 janvier 2023
L’équipe Droit Fiscal de Gide Paris a le plaisir de vous inviter au petit-déjeuner « Actualité de la fiscalité immobilière » organisé dans le cadre de son cycle de conférences fiscales. Cette conférence sera animée par Bertrand Jouanneau, Alexandre Bochu et Julien Aillet. Pour participer, n’hésitez pas à vous rendre sur le lien ci-dessous. Le nombre de […]

Découvrir l’article

27 mai 2022
La Cour d’appel de Paris vient de rappeler que la régularisation spontanée d’un contribuable qui n’a pas respecté son engagement de revendre (art. 1115 du CGI) est tenu au paiement des intérêts de retard qui doivent être acquittés dans le mois qui suit la rupture de l’engagement. Au cas d’espèce, un marchand de biens avait […]

Découvrir l’article