Catégories
  • Immobilier
  • Fiscal
  • Urbanisme
  • Environnement et Énergie
  • Financements
  • Autre
  • Valider
0
Actualités
  • Jurisprudence
  • Textes
  • Doctrine
  • L'essentiel du mois
  • Valider
0
Année
0
Mois
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
  • Valider
0
19 novembre 2021

Purge du droit de préemption du bail commercial : importantes précisions de la Cour de cassation

La Cour de Cassation a rendu, le 23 septembre 2021, un arrêt apportant un éclairage important concernant la mise en œuvre de l’article L.145-46-1 du Code de commerce qui octroie au preneur à bail commercial, sous certaines conditions, un droit de préemption en cas de mise en vente par le bailleur des locaux loués.

Les faits étaient les suivants :

  • le 3 mars 2018, le bailleur a confié un mandat de vente à un agent immobilier,
  • le 24 octobre 2018, le bailleur a notifié au preneur à bail commercial d’un immeuble une offre de vente dudit immeuble pour un prix de 5.050.000 euros, honoraires de l’agent immobilier en sus, en vue de purger le droit de préemption du preneur prévu à l’article L.145-46-1 du Code de commerce,
  • le 29 octobre 2018, le preneur a contesté l’offre de vente, aux motifs qu’elle avait été adressée après que le bailleur a trouvé un acquéreur et que l’offre, outre le prix de vente, contenait les honoraires de l’agent immobilier,
  • le 9 novembre 2018, le bailleur a conclu une promesse de vente avec un tiers, sous condition suspensive de purge du droit de préemption du preneur, pour un prix de 5.050.000 euros.

La Cour de cassation a notamment considéré que :

  • dès lors que la notification de l’offre de vente a été effectuée préalablement à la vente sous condition suspensive de purge du droit de préemption du locataire, le bailleur a pu confier à un agent un mandat de vente puis faire procéder à des visites du bien avant la notification de l’offre de vente,
  • le fait que le bailleur ait conclu, postérieurement à la notification de l’offre, une promesse unilatérale de vente, sous la condition suspensive tenant au droit de préemption du preneur, n’invalidait pas ladite offre de vente,
  • « l’offre de vente notifiée au preneur à bail commercial ne peut inclure dans le prix offert des honoraires de négociation d’un agent immobilier, dès lors qu’aucun intermédiaire n’est nécessaire ou utile pour réaliser la vente qui résulte de l’effet de la loi,
  • la seule mention dans la notification de vente, en sus du prix principal, du montant des honoraires de l’agent immobilier, laquelle n’avait introduit aucune confusion dans l’esprit du preneur, qui savait ne pas avoir à en supporter la charge, n’est pas une cause de nullité de l’offre de vente. »

Cass., 3e civ. , 23 septembre 2021, n° 20-17.799

07 avril 2023
Par un arrêt en date du 16 mars 2023, la Cour de cassation confirme que l’indemnité d’occupation due, en cas de maintien dans les lieux, par le locataire ayant exercé son droit d’option est une indemnité d’occupation de droit commun soumise à la prescription quinquennale, échappant ainsi à la prescription biennale du statut des baux […]

Découvrir l’article

12 décembre 2023
Par un arrêt en date du 16 novembre 2023, la troisième chambre civile de la Cour de cassation est venue réitérer sa position relative à l’absence de prescription d’une action tendant à voir réputer non écrite la clause d’un bail commercial introduite après l’entrée en vigueur de la loi dite « Pinel » du 18 juin 2014 […]

Découvrir l’article

11 avril 2022
Aux termes d’un arrêt rendu le 26 janvier 2022, la Cour de cassation rappelle le principe selon lequel le congé est un acte unilatéral qui met fin au bail et que le maintien dans les lieux du locataire au-delà de la date d’effet du congé qu’il a délivré ne peut s’analyser en une renonciation au […]

Découvrir l’article

01 mars 2024
Le Sénat a adopté le 28 février à l’unanimité le projet de loi contre « l’habitat dégradé » afin de soutenir les copropriétés fragiles, accélérer les travaux de rénovation en copropriété et s’attaquer aux marchands de sommeil. Parmi les mesures prévues par le texte, l’article 2 du projet de loi introduit à l’article 26-4 de la loi […]

Découvrir l’article

01 août 2022
L’avant-projet de réforme des principaux contrats spéciaux a été publié ce 29 juillet par la Chancellerie. Il concerne les contrats de vente, de location, de prêt, de dépôt, d’entreprise, de mandat et les contrats aléatoires. Deux versions de cet avant-projet ont été rédigées : – Une version des textes sans commentaires – Une version commentée, […]

Découvrir l’article

09 janvier 2024
Un arrêté du 21 décembre 2023 publié au Journal officiel du 31 décembre 2023 précise le contenu de l’attestation de prise en compte du phénomène de retrait gonflement des sols argileux. Il s’inscrit dans le cadre de la double modification apportée au régime de traitement du risque de retrait-gonflement des sols entrée en vigueur le […]

Découvrir l’article