Catégories
  • Autres
  • Environnement
  • Financements
  • Fiscal
  • Immobilier
  • Juridique
  • Urbanisme
  • Valider
0
Actualités
  • Jurisprudence
  • Textes
  • Doctrine
  • Valider
0
15 avril 2022

Terrains à bâtir : le régime de TVA sur la marge est applicable lorsque la division parcellaire est antérieure à l’acte d’acquisition

La Cour administrative d’appel de Bordeaux admet l’application du régime de taxation sur la marge lors de la revente de terrains acquis comme terrain d’assiette, dès lors que la division parcellaire avait été autorisée, de manière certaine et suffisamment détaillée, préalablement à l’acquisition. Dans ce cas, en effet, les terrains doivent être regardés comme ayant revêtu le caractère de terrains à bâtir lors de leur acquisition, de sorte que la condition d’identité de qualification juridique entre le bien acquis et le bien revendu est remplie.

Au cas particulier, la société faisait valoir que les terrains se trouvaient en zone constructible, préalablement à la signature des actes authentiques d’acquisition et avaient fait l’objet de déclarations préalables de division ainsi que de certificats d’urbanisme et de déclarations préalables.

Pour mémoire, le régime de TVA sur la marge ne s’applique pas aux opérations de terrains à bâtir qui avaient le caractère de terrain bâti lors de leur acquisition, notamment quand le terrain bâtiment qui y était édifié a fait l’objet d’une démolition de la part de l’acheteur-revendeur (voir notamment CE, 27 mars 2020, n°428234) ou quand le bien acquis a fait l’objet d’une division parcellaire en vue d’en céder séparément des parties ne constituant pas le terrain d’assiette du bâtiment (voir notamment CAA de Bordeaux, 28 février 2022, n° 19BX03112 et notre article TVA sur marge – La cession d’un terrain à bâtir ayant le caractère d’un terrain bâti à l’acquisition ne bénéficie pas du régime dérogatoire).

Cette condition d’identité juridique avait été confirmée par la CJUE dans l’arrêt Icade Promotion (CJUE, 30 septembre 2021, affaire C-299/20 – voir notre article TVA sur la marge – La CJUE a rendu son arrêt dans l’affaire Icade Promotion), qui avait toutefois précisé que la division en lots ou la réalisation de travaux d’aménagement permettant l’installation de réseaux ne fait pas obstacle à l’application du régime si la qualification de terrain à bâtir est préservée.

Par cet arrêt, la Cour administrative d’appel de Bordeaux confirme la position retenue par l’administration dans diverses réponses ministérielles de 2016 et 2017 (Réponse ministérielle Carré, n° 91143, AN,  30 août 2016 ; Réponse ministérielle Bussereau, n° 96679, AN, 20 septembre 2016 ; Réponse ministérielle Saddier, n° 98712, AN, 6 décembre 2016 ; Réponse ministérielle Giudicelli, n° 00904, Sénat, 7 septembre 2017).

CAA de Bordeaux, 7 avril 2022, n° 20BX00181

25 novembre 2022
Afin de financer les grands projets d’infrastructures, le Sénat vient d’adopter deux amendements prévoyant : 1- La création d’une taxe annuelle sur les locaux à usage de bureaux, les locaux commerciaux, les locaux de stockage et les surfaces de stationnement dans les départements des Bouches du Rhône, du Var et des Alpes Maritimes. Cette nouvelle […]

Découvrir l’article

24 juin 2022
En cas de cession d’un immeuble  de plus de 5 ans exonérée de TVA, le cédant est en principe tenu de régulariser par vingtième la TVA ayant grevé les dépenses d’acquisition qu’il a antérieurement déduites. Néanmoins, en principe, le cédant n’est pas tenu de procéder à cette régularisation lorsque l’opération est dispensée de TVA en […]

Découvrir l’article

07 janvier 2022
La loi de finances pour 2022 a été publiée au Journal officiel du 31 décembre 2021. Au regard de l’échéance électorale à venir, la loi de finances contient peu de mesures fiscales, notamment dans le secteur immobilier. Sauf précision particulière, les mesures évoquées ci-dessous s’appliquent à compter du 1er janvier 2022. Confirmation de la baisse du […]

Découvrir l’article

16 février 2022
Dans l’hypothèse où un contribuable achète un immeuble en payant les droits d’enregistrement au taux plein (5,81%) et prend ultérieurement un engagement de construire dans un acte complémentaire afin de bénéficier du droit d’enregistrement réduit de 125€, il ne peut obtenir le remboursement du trop payé de droits d’enregistrement que s’il dépose sa réclamation avant […]

Découvrir l’article

20 mai 2021
Le Conseil d’Etat vient d’apporter deux précisions intéressantes concernant les modalités d’imposition de l’avantage résultant pour un propriétaire de la remise gratuite des aménagements ou constructions réalisés par son locataire en fin de bail. Pour rappel, il est de jurisprudence constante que cet avantage constitue pour le bailleur un complément de loyer, imposable au titre […]

Découvrir l’article

24 février 2022
L’administration fiscale vient de mettre à jour sa doctrine administrative pour prendre en compte les précisions récemment apportées par le Conseil d’Etat concernant la définition des surfaces de stationnement taxables au titre de la taxe annuelle sur les bureaux en Ile-de-France (CE, 20 octobre 2021, n° 448562 – Voir notre article sur le sujet) : […]

Découvrir l’article