Catégories
  • Immobilier
  • Fiscal
  • Urbanisme
  • Environnement et Énergie
  • Financements
  • Autre
  • Valider
0
Actualités
  • Jurisprudence
  • Textes
  • Doctrine
  • L'essentiel du mois
  • Valider
0
Année
0
Mois
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
  • Valider
0
13 janvier 2023

Régime contentieux du permis de construire rétabli à la suite de l’annulation de son retrait

Un nouveau recours gracieux dirigé contre le PC rétabli à la suite de l’annulation de son retrait est insusceptible de conserver, au profit des requérants, les délais de recours contentieux.

Conformément à son avis n° 419204 du 26 juillet 2018, le Conseil d’Etat rappelle que :

  • lorsque le retrait d’une décision créatrice de droits est annulé, la décision initiale est rétablie à compter de la date de lecture de la décision juridictionnelle prononçant cette annulation ;
  • l’annulation du retrait n’a pas pour effet d’ouvrir un nouveau délai (de trois mois, en matière d’autorisation d’urbanisme) pour retirer la décision initiale, quand bien même celle-ci serait affectée d’irrégularités;
  • lorsque la décision a été retirée dans le délai de recours contentieux, puis rétablie à la suite de l’annulation de son retrait, le délai de recours contentieux court à nouveau – à l’égard des tiers – à compter de la date à laquelle la décision fait à nouveau l’objet des formalités de publicité qui lui étaient applicables ou, si de telles formalités ne sont pas exigées, à compter de la date de notification du jugement d’annulation.

En revanche, le Conseil d’Etat juge que le second recours gracieux – formé contre le même acte par des tiers – est insusceptible de conserver à leur profit les délais de recours contentieux.

En l’espèce, un permis a été tacitement délivré le 3 juin 2017, puis retiré le 4 septembre 2017 à la suite d’un recours administratif formé par un tiers. Le 19 juin 2020, la décision de retrait a été annulée par le TA ; le 3 juillet 2020, le maire a délivré un certificat d’autorisation tacite du permis de construire. Le permis a été affiché sur le terrain le 22 juin 2020, faisant ainsi de nouveau courir le délai de recours des tiers. Le même tiers a introduit un second recours gracieux contre cette décision le 7 septembre 2020, puis un recours contentieux le 5 novembre 2020.

En considérant que ce second recours gracieux contre le permis initial avait conservé au profit du requérant les délais de recours contentieux, « alors qu’il devait être regardé comme un deuxième recours administratif dirigé contre le même acte, insusceptible de conserver ce délai, le juge des référés a commis une erreur de droit ».

Ainsi, puisque le second recours gracieux n’a pu conserver le délai de recours contentieux, la requête introduite le 5 novembre 2020 était irrecevable.

Conseil d’Etat 28 décembre 2022, n° 447875

27 mai 2021
Dans le cadre d’une action en démolition, le juge judiciaire doit poser une question préjudicielle au juge administratif pour statuer sur l’existence d’un permis tacite. Un propriétaire, après avoir obtenu l’annulation du refus de sa demande de permis de construire devant le tribunal administratif, a confirmé cette demande sur le fondement de l’article L. 600-2 du […]

Découvrir l’article

06 février 2024
La cession d’un immeuble par une commune ne relève pas du champ de la commande publique, y compris si elle vise à répondre aux objectifs de production de logements sociaux mis à sa charge par la loi. Afin de répondre aux objectifs triennaux de production de logements sociaux mis à sa charge par la loi […]

Découvrir l’article

15 septembre 2023
Par une décision n° 2023-1060 QPC du 14 septembre 2023, le Conseil constitutionnel a déclaré le deuxième alinéa de l’article L. 600-8 du code de l’urbanisme conforme à la Constitution. L’article L. 600-8 du code de l’urbanisme régit le mécanisme de la transaction en contentieux de l’urbanisme, par laquelle une personne ayant demandé ou ayant l’intention […]

Découvrir l’article

12 janvier 2023
Depuis le 1er janvier 2023, de nouveaux formulaires Cerfa sont en ligne sur le site service-public.fr : Formulaire n° 13409*11 : Demande de permis de construire (autre que portant sur une maison individuelle ou ses annexes) comprenant ou non des démolitions Formulaire n° 13406*11 : Demande de permis de construire pour une maison individuelle et/ou […]

Découvrir l’article

25 juillet 2023
Une carte des aléas des risques de glissements de terrain, réalisée en dehors de tout processus de révision d’un plan de prévention des risques naturels (PPRN), et transmise par le préfet à l’autorité compétente pour élaborer le PLU, peut faire l’objet d’un recours pour excès de pouvoir devant le juge administratif. Dans cette affaire, le […]

Découvrir l’article

03 octobre 2022
Par un arrêt du 29 septembre 2022, la Cour d’appel de Paris a admis que des obligations professionnelles nécessitant de se rendre régulièrement en province pouvaient constituer un motif légitime de dépassement de la limite de 120 jours par an posée par le code du tourisme pour louer un meublé de tourisme déclaré comme résidence […]

Découvrir l’article