Catégories
  • Immobilier
  • Fiscal
  • Urbanisme
  • Environnement et Énergie
  • Financements
  • Autre
  • Valider
0
Actualités
  • Jurisprudence
  • Textes
  • Doctrine
  • L'essentiel du mois
  • Valider
0
Année
0
Mois
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
  • Valider
0
13 avril 2023

Délai de validité du permis de construire contesté

Selon la CAA de Marseille, le délai de validité d’une autorisation d’urbanisme – suspendu pendant la procédure contentieuse introduite à son encontre devant la juridiction administrative – recommence à courir à compter de l’expiration du délai d’appel du jugement de première instance.

Aux termes de l’article R. 424-19 du code de l’urbanisme, en cas de recours contre le permis de construire, le délai de validité de trois ans de ce dernier est « suspendu jusqu’au prononcé d’une décision juridictionnelle irrévocable ».

La doctrine et la jurisprudence administratives fluctuent, s’agissant de la détermination de la date à compter de laquelle le délai de validité recommence à courir en application de cet article.

Ainsi a-t-il été alternativement retenu :

• la date de notification du jugement ou de l’arrêt (CE 10 octobre 2003, n° 242373) ;
• la date de lecture du jugement ou de l’arrêt devenu irrévocable (Rép. min. à QE n° 02015, JO Sénat du 8 novembre 2012, p. 2541 ; CAA Marseille 26 mars 2018, n° 16MA03623 ; CAA Nantes 17 novembre 2020, n° 20NT00346 ; CAA Nantes 9 juillet 2021, n° 20NT01399) ;
• l’expiration du délai d’appel ou de cassation (CAA Marseille 29 septembre 2020, n° 18MA01759 ; CAA de Douai 7 mai 2021, n° 19DA02542 ; CAA Nantes 22 novembre 2022, n° 20NT03786).

L’arrêt de la CAA de Marseille du 6 avril 2023 s’inscrit sans ambiguïté dans cette troisième hypothèse.

La Cour considère en effet que « le délai de validité de l’autorisation d’urbanisme recommence à courir pour la durée restante à compter du moment où la décision juridictionnelle revêt un caractère irrévocable », c’est-à-dire à l’expiration du délai d’appel ouvert à l’encontre du jugement rejetant le recours contre le permis de construire – et non à la date de lecture dudit jugement, comme l’ont estimé à tort les premiers juges.

CAA Marseille 6 avril 2023, n° 21MA01935

21 février 2023
Lorsque le requérant a épuisé les voies de recours contre le permis initial – devenu définitif – et introduit un recours contre le permis modificatif, son intérêt à agir doit être apprécié au regard de la portée des seules adaptations apportées par le permis modificatif par rapport au projet de construction initialement autorisé. Le Conseil […]

Découvrir l’article

20 octobre 2021
Par un jugement du 14 octobre 2021, le tribunal administratif de Lille a précisé que, s’il est possible de régulariser les inexactitudes et insuffisances qui entachent l’étude d’impact sur la base de laquelle a été organisée une enquête publique, cela ne peut se faire que par le biais d’une nouvelle enquête publique et non par […]

Découvrir l’article

07 février 2024
Par un arrêt du 26 janvier 2024, la cour administrative d’appel de Nantes a jugé qu’une simple attestation par laquelle le demandeur d’un permis de construire valant division (PCVD) s’engage à constituer une association syndicale libre (ASL) était insuffisante.  En effet, l’article R. 431-24 du Code de l’urbanisme dispose que lorsqu’un projet porte « sur […]

Découvrir l’article

09 juin 2023
Le Conseil d’Etat profite d’une seule et même décision, qui sera publiée au Recueil Lebon, pour répondre à quatre questions inédites en droit de l’urbanisme Un permis de construire (PC) a été délivré pour la construction de logements par surélévation d’un immeuble tertiaire, sous réserve du respect de certaines prescriptions. Ces prescriptions ont été contestées […]

Découvrir l’article

09 septembre 2021
La Direction régionale et interdépartementale de l’environnement, de l’aménagement et des transports (DRIEAT) d’Île-de-France « ajuste et complète » les orientations définies en 2018 pour l’instruction des demandes d’agrément « bureaux », poursuivant son objectif de limiter le déséquilibre logements / bureaux dans certains secteurs. Les principales évolutions de ces orientations sont les suivantes : – révision du périmètre […]

Découvrir l’article

Le dernier texte d’application des obligations d’installation d’énergies renouvelables (« ENR ») issues de la loi Climat et résilience [1] a été publié le 6 mars 2024. L’arrêté du 5 mars 2024 [2] précise les modalités d’application de l’exception tirée des conditions économiques inacceptables s’agissant des parcs de stationnement [3]. Le calendrier des mesures d’application de la […]

Découvrir l’article