Catégories
  • Immobilier
  • Fiscal
  • Urbanisme
  • Environnement et Énergie
  • Financements
  • Autre
  • Valider
0
Actualités
  • Jurisprudence
  • Textes
  • Doctrine
  • L'essentiel du mois
  • Valider
0
Année
0
Mois
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
  • Valider
0
5 décembre 2023

Lotissement : précisions sur les travaux dérogatoires à ce régime et sur son périmètre

Les parties déjà bâties d’une unité foncière à diviser peuvent être exclues du périmètre du lotissement qui peut être constitué d’un lot unique. En outre, les travaux conduisant à l’agrandissement significatif de bâtiments préexistants à la division ou à la construction d’annexes ne constituent pas un lotissement.

Dans cette affaire les deux autorisations d’urbanisme obtenues par une même société pour des opérations distinctes étaient contestées :

  • un permis d’aménager en vue de la division d’une parcelle en deux, l’une supportant déjà une construction et l’autre destinée à être bâtie, cette dernière constituant l’unique lot du périmètre du lotissement ainsi constitué ;
  • un permis de construire tenant lieu de déclaration préalable de lotissement (en application de l’article R. 442-2 du code de l’urbanisme) en vue de l’extension d’une construction existante sur un lot issu de la division d’une parcelle en deux lots, l’autre lot issu de cette division supportant déjà une construction et n’étant pas inclus dans le périmètre du lotissement ainsi autorisé.

Dans le cadre des pourvois formés contre les jugements de rejet du TA de Versailles, le Conseil d’Etat apporte plusieurs précisions intéressantes en matière de lotissement, l’une sur le périmètre du lotissement et de l’appréciation des règles d’urbanisme, et l’autre sur les travaux dérogatoires à ce régime.

A titre liminaire, rappelons que :

  • un lotissement constitue la division en propriété ou en jouissance d’une unité foncière ou de plusieurs unités foncières contiguës ayant pour objet de créer un ou plusieurs lots destinés à être bâtis (article L. 442-1 du code de l’urbanisme). Ces divisions foncières sont, selon les caractéristiques du projet, soumises à une autorisation de lotir prenant la forme d’un permis d’aménager ou d’une déclaration préalable (article L. 442-3 du code de l’urbanisme) ;
  • le code de l’urbanisme prévoit plusieurs dérogations au régime du lotissement parmi lesquelles le détachement de terrains supportant des bâtiments non destinés à être démolis (article R. 442-1 e) du code de l’urbanisme) ;
  • le périmètre du lotissement comprend le ou les lots destinés à l’implantation de bâtiments, et en cas de détachement de parties déjà bâties, le lotisseur peut choisir de les inclure ou non dans le périmètre du lotissement (article L. 442-1-2 du code de l’urbanisme).

Dans sa décision du 29 novembre 2023 à mentionner aux tables, le Conseil d’Etat confirme que le lotisseur peut librement choisir d’intégrer ou non les parcelles déjà bâties destinées à être détachées de l’unité foncière dans le périmètre du lotissement et, ce faisant, consacre la pratique dite du « mono-lot ». Dans cette hypothèse, la Haute Juridiction énonce qu’il n’est pas tenu compte de la conformité du reliquat bâti dans l’analyse du respect des règles d’urbanisme.

D’autre part, le Conseil d’Etat précise sa jurisprudence sur les opérations de travaux dérogatoires au régime des lotissements. Ainsi ne constitue pas un lotissement le détachement d’un terrain supportant un ou plusieurs bâtiments qui ne sont pas destinés à être démolis, y compris lorsqu’est envisagée l’extension, même significative, de l’un de ces bâtiments, le cas échéant après démolition d’une partie de celui-ci, ou la construction d’annexes à ces bâtiments.

Conseil d’Etat 29 novembre 2023, n° 470788

01 décembre 2021
Après l’annulation d’un refus de permis de construire, le pétitionnaire bénéficie du maintien des règles d’urbanisme applicables à la date du certificat d’urbanisme. Lorsqu’un permis de construire, sollicité dans le délai de validité de dix-huit mois d’un certificat d’urbanisme, a été refusé et que ce refus est annulé après l’expiration du délai de dix-huit mois, […]

Découvrir l’article

En droit immobilier, un arrêt de la chambre commerciale de la Cour de cassation en date du 15 mars 2023 a été particulièrement remarqué et commenté, en ce qu’il est venu harmoniser sa position avec celle de la troisième chambre civile de la Haute juridiction, en affirmant que la rétractation d’un promettant lié par une […]

Découvrir l’article

28 avril 2022
Par une décision du 22 avril 2022, le Conseil d’État précise qu’un requérant contestant une décision relative à l’occupation ou l’utilisation du sol n’est pas recevable à produire pour la première fois en appel le titre ou l’acte correspondant à l’intérêt pour agir dont il se prévalait en première instance, sauf en cas d’évocation de […]

Découvrir l’article

19 janvier 2023
Dans une décision du 4 janvier 2023, la cour de cassation affirme que les personnes publiques peuvent devenir propriétaires par l’effet de la prescription acquisitive. Dans cette affaire, une commune avait assigné des particuliers en revendication de la propriété d’une parcelle sur le fondement de la prescription acquisitive. Les particuliers avaient alors reconventionnellement demandé la […]

Découvrir l’article

04 mars 2022
Par un arrêt rendu le 24 février 2022, la cour administrative d’appel (CAA) de Paris s’est prononcée sur la recevabilité d’une requête présentée à tort devant elle contre un jugement rendu en premier et dernier ressort par le tribunal administratif de Paris, rejetant la demande tendant à faire constater la caducité d’un permis de construire. […]

Découvrir l’article

02 avril 2021
Le Conseil d’État précise les conditions dans lesquelles le PLU d’une commune couverte par un SCOT entre en vigueur, et est en conséquence opposable aux demandes d’autorisations d’urbanisme. La décision du 2 avril 2021 rappelle ainsi que, en application des dispositions de l’ancien article L. 123-12 du code de l’urbanisme (actuel article L. 153-23) et […]

Découvrir l’article