Catégories
  • Immobilier
  • Fiscal
  • Urbanisme
  • Environnement et Énergie
  • Financements
  • Autre
  • Valider
0
Actualités
  • Jurisprudence
  • Textes
  • Doctrine
  • L'essentiel du mois
  • Valider
0
Année
0
Mois
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
  • Valider
0
15 octobre 2021

Ordonnance 2016-1058 du 3 août 2016: seule la date de dépôt du dossier, même incomplet, compte

L’article 6 de l’ordonnance n° 2016-1058 du 3 août 2016 relative à la modification des règles applicables à l’évaluation environnementale des projets, plans et programmes prévoit que les dispositions de l’ordonnance s’applique notamment « aux projets faisant l’objet d’une évaluation environnementale systématique pour lesquels la première demande d’autorisation est déposée à compter du 16 mai 2017. (…)« .

Par un jugement du 7 octobre 2021, le Tribunal administratif de Lyon rappelle que c’est bien le moment où le dossier est déposé qui doit être pris en compte pour apprécier l’applicabilité de l’ordonnance et non le moment où le dossier est considéré comme complet par les services instructeurs. Ainsi, une demande d’enregistrement d’une installation classée déposée le 1er septembre 2016 ne pouvait se voir appliquer les règles régissant l’étude d’impact issues de l’ordonnance du 3 août 2016, même si elle n’a été complétée qu’en juin 2017.

Ce jugement est également intéressant en ce qu’il se prononce sur la notion de compatibilité d’un arrêté « autorisant » l’exploitation d’une installation classée avec les documents d’urbanisme: si « le juge des installations classées contrôle la compatibilité des décisions prises par les autorités compétentes avec la réglementation locale d’urbanisme, ce contrôle de compatibilité ne saurait s’étendre à l’examen de la conformité de la construction à chacune des prescriptions du règlement de la zone où elle s’implante, contrôle assuré au stade de la délivrance du permis de construire ou des autres autorisations d’urbanisme. »

TA Lyon, 7 octobre 2021, n°2007252

05 septembre 2022
Le Conseil d’État, confirmant un arrêt rendu par la Cour administrative de Nantes le 3 juillet 2020, a jugé régulier l’arrêté par lequel le Préfet de la Vendée a autorisé la société Eoliennes en Mer Iles d’Yeu et de Noirmoutier à déroger à l’interdiction de destruction et de perturbation de spécimens d’espèces protégées. Cette décision, […]

Découvrir l’article

09 novembre 2023
Un récent décret modifie la surface maximale des dispositifs publicitaires et clarifie son calcul. Calcul de la surface unitaire des dispositifs Le RNP consacre la jurisprudence du Conseil d’Etat : la surface unitaire s’apprécie en « prenant en compte le dispositif dont le principal objet est de recevoir la publicité » (nouvel article R. 581-24-1 du code de […]

Découvrir l’article

La commission mixte paritaire (CMP) a trouvé un accord sur le projet de loi relatif à l’industrie verte lundi 9 octobre au soir. Le texte doit encore être discuté en séance publique à l’Assemblée nationale ce mardi et au Sénat mercredi 11 octobre avant d’être promulgué (sous réserve de la saisine du Conseil constitutionnel). Le […]

Découvrir l’article

Un décret du 29 décembre 2021 tire parti d’un premier retour d’expérience de mise en œuvre du dispositif et vise à faciliter le déploiement du label en organisant la déconcentration de l’instruction des projets et de la décision d’attribution du label. Créé par un décret n° 2018-1043 du 28 novembre 2018, le label « Bas-Carbone » […]

Découvrir l’article

27 septembre 2021
Le Ministère de la transition écologique a publié au Journal Officiel paru le 21 septembre 2021,  la liste des sites classés et en instance de classement au cours de l’année 2020 en application des dispositions de l’article L.341-1 du code de l’environnement. L’inscription sur la liste des sites classées entraîne, sur les terrains compris dans […]

Découvrir l’article

* Le décret est pris pour l’application de l’article 57 de la loi n°2020-1525 du 7 décembre 2020 d’accélération et de simplification de l’action publique, dite loi ASAP, qui a modifié certains aspects de la procédure de cessation d’activité d’une installation classée pour la protection de l’environnement (ICPE). * Il crée une procédure de réhabilitation […]

Découvrir l’article