Catégories
  • Immobilier
  • Fiscal
  • Urbanisme
  • Environnement et Énergie
  • Financements
  • Autre
  • Valider
0
Actualités
  • Jurisprudence
  • Textes
  • Doctrine
  • L'essentiel du mois
  • Valider
0
Année
0
Mois
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
  • Valider
0
28 septembre 2021

Publication du rapport de la commission pour la relance durable de la construction de logements

La commission pour la relance durable de la construction de logements, dite commission Rebsamen, du nom du maire de Dijon qui la préside, a remis au Premier ministre le 20 septembre 2021 le 1er tome de son rapport, centré sur le diagnostic et les mesures phares. Plusieurs propositions y sont avancées dans l’attente de la publication du second tome en octobre 2021.

 

Diagnostic. La commission constate la crise de l’offre de logements, particulièrement dans les zones tendues, tant dans le secteur libre que dans le secteur social. Deux obstacles majeurs sont identifiés : les réticences locales à la construction et la rareté du foncier.

En ce qui concerne les réticences locales, la commission relève le refus politique de la densification urbaine et les difficultés financières que connaissent les collectivités.

Concernant le foncier, la commission observe que le potentiel de mobilisation du foncier public reste important.

 

Lutter contre les réticences locales. Le rapport propose en premier lieu de déployer un discours politique offensif afin de réhabiliter l’acte de construire, à l’attention directe de la population.

Sont aussi proposées la mise en place d’un contrat local entre l’État, l’intercommunalité et les communes en zones tendues, la compensation intégrale par l’État du coût pour les communes de l’exonération de la taxe foncière sur le bâti (TFPB) ou la possibilité pour les communes de supprimer l’exonération de cette taxe sur les logements neufs durant les deux premières années suivant leur mise en service.

Rendre le foncier plus accessible. Afin de favoriser la mobilisation du foncier public et privé en faveur du logement, la commission ébauche plusieurs solutions. Est envisagée la compensation de la décote prévue à l’article L. 3211-7 du CG3P en matière de cession de terrains du domaine privé des personnes publiques permettant la réalisation de programmes comportant majoritairement des logements. Cette mesure aurait pour effet de garantir aux affectataires des terrains cédés le même retour financier qu’en l’absence de décote.

L’encadrement du montant de cette décote est également proposé, ainsi que le remplacement des actuelles listes régionales de propriétés cessibles pour la réalisation de logements par un inventaire permanent des terrains dont la cession est décidée ou simplement à l’étude, diffusé par voie numérique.

Enfin, la commission propose la mise en place d’une politique du foncier public et de l’évolution des prix du foncier conduite en concertation entre l’État et les collectivités, au moyen de contrats locaux portant sur la production de logements.

Le tome 2 de ce rapport viendra compléter ces propositions, en traitant notamment des enjeux de dématérialisation et de simplification des procédures.

 

Rapport de la Commission pour la relance durable de la construction de logements – Tome 1 – Diagnostic et mesures phares

28 mars 2022
Au regard du nombre important de projets de centres de données (ou data centers) agréés ces dernières années et des spécificités de ces installations (emprise foncière importante, consommation électrique élevée), la Direction régionale et interdépartementale de l’environnement, de l’aménagement et des transports (DRIEAT) d’Île-de-France a élaboré des orientations ayant pour objet de fixer, dans le […]

Découvrir l’article

18 janvier 2022
Dans une réponse ministérielle du 13 janvier 2022, le Gouvernement apporte des précisions sur l’opposabilité aux demandes de permis de construire des documents graphiques modifiant les zones à risques d’une commune. Selon le Gouvernement, les documents graphiques modifiant des zones à risques sont opposables aux demandes d’autorisation d’urbanisme quand ils sont contenus dans un Plan […]

Découvrir l’article

14 décembre 2022
Par une décision du 9 décembre 2022 publiée au Recueil, le Conseil d’Etat juge qu’une demande de pièce complémentaire illégale, car ne relevant pas de celles listées par le code de l’urbanisme, n’interrompt pas le délai d’instruction du dossier et ne fait pas obstacle à la naissance d’une décision implicite d’acceptation. Dans cette affaire, les […]

Découvrir l’article

10 février 2022
Le juge d’appel doit se prononcer sur la légalité du permis initial tel qu’attaqué en première instance. S’il estime qu’il est affecté de vices régularisables, il statue sur la légalité du permis en tenant compte des mesures prises pour leur régularisation, en se prononçant sur leur légalité si elle est contestée. Dans un arrêt du […]

Découvrir l’article

En droit immobilier, l’actualité de ces dernières semaines fut riche à plusieurs égards. Sur le plan transactionnel, la Cour de cassation a rendu un arrêt intéressant dans un cas où une lettre d’intention émise par un candidat acquéreur prévoyait qu’en cas d’acceptation de l’offre par le vendeur, un acte sous seing privé serait établi pour […]

Découvrir l’article

30 novembre 2022
Par deux décisions du 23 novembre 2022, le Conseil d’État précise l’office du juge administratif en matière d’examen de la légalité d’un permis de construire portant sur une dépendance du domaine public. Dans une première décision (n° 449443), le Conseil d’État se prononce sur la qualité du pétitionnaire pour déposer une demande de permis de […]

Découvrir l’article