Catégories
  • Autres
  • Environnement
  • Financements
  • Fiscal
  • Immobilier
  • Juridique
  • Urbanisme
  • Valider
0
Actualités
  • Jurisprudence
  • Textes
  • Doctrine
  • Valider
0
29 juin 2022

Précisions sur le champ d’application du droit d’autosaisine de la CNAC

Dans cette décision du 20 juin 2022, le Conseil d’État précise que la Commission nationale d’aménagement commercial (CNAC) peut s’autosaisir de l’ensemble des projets dont la surface de vente est supérieure ou égale à 20.000 m² et de ceux ayant déjà atteint ce seuil ou devant le dépasser par la réalisation du projet.

En l’espèce, la Commission départementale d’aménagement commercial (CDAC) de la Loire-Atlantique avait accordé une autorisation d’exploitation commerciale (AEC) à une société pour la réalisation d’une extension de 1.450 m2 d’un magasin d’une surface de vente initiale de 800 m2 situé dans un ensemble commercial de 40.630 m2. La CNAC s’est autosaisie du projet, et a refusé d’accorder l’autorisation demandée.

Le pétitionnaire a contesté cette décision devant la CAA de Nantes, qui l’a annulée au motif que le projet litigieux concernait une extension inférieure au seuil des 20.000 m² et que la CNAC ne pouvait donc s’autosaisir de la demande d’AEC.

Saisi d’un pourvoi, le Conseil d’État précise qu’il résulte de la combinaison des dispositions des III, IV et V de l’article L. 752-17 du code de commerce, éclairées par les travaux préparatoires de la loi n° 2014-626 du 18 juin 2014 (la loi Pinel) dont elles sont issues, que le législateur a entendu, en prévoyant que la CNAC est systématiquement informée des projets dont la surface de vente est supérieure ou égale à 20.000 m² et de ceux ayant déjà atteint ce seuil ou devant le dépasser par la réalisation du projet, que la CNAC puisse s’autosaisir de l’ensemble de ces projets, et non seulement de ceux dont la surface de vente devant être autorisée est supérieure ou égale à 20.000 m².

La CAA de Nantes a donc commis une erreur de droit en considérant que la CNAC ne pouvait pas s’autosaisir du projet d’extension au motif qu’elle portait sur une surface de vente inférieure à 20.000 m2, alors que cette opération portait sur un magasin situé dans un ensemble commercial d’une surface de vente de 40.630 m². Le Conseil d’État annule en conséquence l’arrêt de la Cour et renvoie le dossier devant elle.

CE, 20 juin 2022, n°441707

28 septembre 2021
La commission pour la relance durable de la construction de logements, dite commission Rebsamen, du nom du maire de Dijon qui la préside, a remis au Premier ministre le 20 septembre 2021 le 1er tome de son rapport, centré sur le diagnostic et les mesures phares. Plusieurs propositions y sont avancées dans l’attente de la […]

Découvrir l’article

13 octobre 2022
Par une décision du 10 octobre 2022, le Conseil d’Etat complète l’édifice jurisprudentiel en matière de régularisation des autorisations d’urbanisme, en reconnaissant qu’un permis modificatif (PCM) peut régulariser l’illégalité d’un projet, en cas d’évolution des circonstances de fait. Le Conseil d’Etat admet qu’une autorisation d’urbanisme illégale peut être régularisée par une autorisation modificative si (i) […]

Découvrir l’article

02 février 2022
Dans une décision du 24 janvier 2022, le Conseil d’État précise les modalités de contestation de l’avis rendu par la commission d’aménagement commercial dans le cadre d’une demande de permis de construire valant autorisation d’exploitation commerciale. Le Conseil d’État rappelle d’abord que le permis de construire qui tient lieu d’autorisation d’exploitation commerciale, en vertu de […]

Découvrir l’article

30 novembre 2022
Interpellé sur la possibilité pour un des co-titulaires d’un permis de construire valant division (PCVD) de déposer, seul, une demande de permis de construire modificatif (PCM) venant modifier sa seule construction, le ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires a considéré que, lorsque deux personnes sont co-titulaires d’un PC, « aucun d’entre […]

Découvrir l’article

01 juin 2022
Emmanuel Vital Durand, Associé de Gide, interviendra lors du séminaire d’actualité organisé par le Gridauh Paris I – Panthéon Sorbonne, le mardi 7 juin, de 10h à 12h30 à l’Association des Maires de France, 41 Quai d’Orsay, 75007 PARIS. Le programme complet est disponible ici. Inscription (gratuite et obligatoire) : gridauh2@univ-paris1.fr ou par téléphone au […]

Découvrir l’article

20 septembre 2022
Dans le cadre de la dématérialisation des autorisations d’urbanisme, mise en place au début de l’année 2022, de nouveaux formulaires Cerfa ont été mis en ligne sur le site service-public.fr. Au-delà d’un design plus moderne, le contenu des demandes est légèrement adapté à l’évolution de leur régime : Formulaire n° 13409*10 : Demande de permis […]

Découvrir l’article