Catégories
  • Immobilier
  • Fiscal
  • Urbanisme
  • Environnement et Énergie
  • Financements
  • Autre
  • Valider
0
Actualités
  • Jurisprudence
  • Textes
  • Doctrine
  • L'essentiel du mois
  • Valider
0
Année
0
Mois
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
  • Valider
0
19 mai 2022

TVA : Lancement d’une consultation publique sur le régime TVA des indemnités

Les précisions doctrinales relatives à l’assujettissement à la TVA des subventions et indemnités viennent d’être regroupées dans un BOFiP qui y est entièrement consacré.

A cette occasion, l’administration lance une consultation publique sur le régime TVA applicables aux indemnités suivantes :

  1. Indemnités de résiliation anticipée

Reprenant la jurisprudence Catleya du Conseil d’Etat (Conseil d’Etat, 27 février 2015 n° 368661, SCI Catleya), le BOFiP précise que les indemnités de résiliation anticipée des baux commerciaux versées par un bailleur à son preneur rémunèrent la renonciation de ce dernier à son droit d’occuper le bien. L’indemnité est alors la contrepartie d’un service et doit être soumise à la TVA.

En revanche, de façon discutable selon nous, l’administration fiscale semble considérer que, lorsque l’indemnité est versée par le preneur au bailleur, ce dernier renonce à percevoir un loyer et rend également à ce titre une prestation de service soumise à la TVA. Cette solution ne va pas de soi et mériterait selon nous une analyse au cas par cas.

Par ailleurs, l’administration fiscale s’appuie sur la jurisprudence la CJUE (CJUE, arrêt du 15 décembre 1993, aff.C-63/92, Lubbock Fine & Co) pour considérer que si les loyers sont exonérés de la TVA (notamment parce que le bailleur n’a pas opté à la TVA), l’indemnité de résiliation est exonérée de TVA.

  1. Indemnités de remise en état

Le fait pour le bailleur de libérer le preneur de son obligation de remise en état des locaux à la fin du bail en contrepartie du versement d’une indemnité s’analyse comme une prestation de services qui consiste à se substituer au preneur pour la réalisation de ces travaux. L’indemnité doit donc être soumise à la TVA.

  1. Indemnités d’occupation illégale

Reprenant la jurisprudence Armor Immo du Conseil d’Etat (Conseil d’Etat, 30 mai 2018 n°402447, Armor Immo), le BOFiP précise que les indemnités fixées par le juge judiciaire et versées au titre de l’occupation illégale d’un immeuble visent seulement à compenser le préjudice causé au propriétaire des locaux par l’occupation sans titre et ne constituent pas la contrepartie d’une prestation de services passible de la TVA.

Il conviendra d’attendre la fin de la consultation publique fixée au 31 juillet 2022 pour s’assurer de l’opposabilité des règles telles qu’exposées ci-dessus.

BOFiP, 11 mai 2022, BOI-TVA-BASE-10-10-50

16 février 2024
Le Tribunal Administratif de Toulouse vient de préciser, pour l’appréciation de l’intention de louer un immeuble temporairement vacant, que le contribuable devait démontrer son intention sur toute la période de vacance pour bénéficier de la dispense de TVA prévue à l’article 257 bis du CGI. En l’espèce, la juridiction administrative toulousaine a remis en cause l’application […]

Découvrir l’article

En droit immobilier, sur le plan législatif et réglementaire, la fin d’année 2023 a notamment été marquée par l’adoption et la promulgation de la loi relative à l’industrie verte, qui a pour principal objectif de faire de la France l’un des premiers acteurs de « l’industrie verte » en Europe et comprend, parmi ses nombreuses […]

Découvrir l’article

07 mars 2024
La cour administrative d’appel de Paris a considéré que l’immeuble rendu temporairement impropre à son usage en raison de travaux de réhabilitation n’ayant pas affecté le gros œuvre demeure soumis à la taxe annuelle sur les bureaux et locaux commerciaux applicable en Ile-de-France (« TSB »). Une société propriétaire d’un immeuble affecté à un usage de bureaux […]

Découvrir l’article

15 décembre 2023
Les locations d’immeuble à usage professionnel peuvent être soumises à la TVA sur option. L’option doit être exercée de façon distincte pour chaque immeuble ou ensemble d’immeubles. La Cour administrative d’appel de Nancy vient de juger que, lorsqu’un immeuble a été construit sur la même parcelle qu’un immeuble préexistant, ces deux immeubles ne relèvent pas […]

Découvrir l’article

15 septembre 2021
La loi de finances rectificative pour 2021 a prolongé de 6 mois le dispositif permettant la déduction des abandons de loyers en faveur de locataires, lorsqu’il n’existe pas de lien de dépendance entre bailleur et locataire (au sens de l’article 39, 12 du CGI). Ce dispositif s’applique désormais aux abandons ou renonciation consentis jusqu’au 31 […]

Découvrir l’article

24 juin 2022
L’application du régime de la TVA sur la marge ne s’applique pas à une cession de terrains à bâtir qui, lors de leur acquisition, avaient le caractère d’un terrain bâti, notamment quand le bien acquis a fait l’objet d’une division parcellaire en vue d’en céder séparément des parties ne constituant pas le terrain d’assiette du […]

Découvrir l’article