Catégories
  • Immobilier
  • Fiscal
  • Urbanisme
  • Environnement et Énergie
  • Financements
  • Autre
  • Valider
0
Actualités
  • Jurisprudence
  • Textes
  • Doctrine
  • L'essentiel du mois
  • Valider
0
Année
0
Mois
  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
  • Valider
0
22 août 2023

Les dérogations aux règles de densité en faveur du logement peuvent porter sur les règles de gabarit-enveloppe

Par une décision du 10 juillet 2023, le Conseil d’Etat se prononce sur les modalités d’application des dérogations aux règles du PLU prévues par l’article L. 152-6 du code de l’urbanisme (tel que modifié par la loi « ELAN »), pouvant être accordées aux projets de transformation d’immeubles existants soumis à PC, dans le but de favoriser la production de logements.

Pour mémoire, la possibilité de recourir à ces dérogations suppose que le projet soit situé en zone tendue au sens de l’article 232 du code général des impôts (v. liste prévue par le décret n° 2013-392 du 10 mai 2013, intégrant la Ville de Paris). En outre, les dérogations sont accordées au cas par cas, en tenant compte de la nature du projet et de la zone d’implantation.

Ainsi, un projet de transformation à usage principal d’habitation d’un immeuble existant, par reconstruction, rénovation ou réhabilitation, peut déroger aux règles relatives à la densité, dans la limite d’une majoration de 30 % du gabarit de l’immeuble existant (3° de l’article L. 152-6 du code de l’urbanisme).

Le Conseil d’Etat précise qu’il résulte de l’économie générale de ces dispositions que les règles affectant la densité correspondent à l’emprise au sol, à la hauteur ou au gabarit des bâtiments fixées par le règlement du PLU. Elles autorisent donc une dérogation aux règles de gabarit-enveloppe du PLU de Paris, même si ne sont pas remplies les conditions pour bénéficier d’une dérogation aux règles de gabarit prévue par les 1° et 2° du même article.

Dans ses conclusions, le rapporteur public du Conseil d’Etat avait, en ce sens, considéré que si la dérogation visée au 3° de l’article pouvait être lue comme une dérogation aux seules règles d’emprise au sol (qu’il qualifie de « substitut le plus « naturel » aux règles du COS »), la maîtrise de la densité fait intervenir davantage de facteurs que celui de l’occupation horizontale de l’espace. Il proposait donc au Conseil d’Etat de juger que ces dispositions permettent sous conditions une dérogation à toutes les règles qui, en l’état du droit, contribuent à la maîtrise de la densité : emprise au sol, mais aussi hauteur et gabarit.

Cette lecture constructive du texte avait déjà été retenue dans une instruction gouvernementale du 28 mai 2014 relative au développement de la construction de logement par dérogation aux règles d’urbanisme et de la construction, indiquant que la dérogation du 3° de l’ancien article L. 123-5-1 du code de l’urbanisme pouvait porter sur toutes les règles qui « concourent au gabarit ».

CE 10 juillet 2023, n° 462717, mentionné aux Tables

27 juillet 2021
L’arrêté du 27 juillet 2021, publié au JORF le 29 juillet 2021, créant l’article A. 423-5 du code de l’urbanisme, définit les attentes auxquelles le téléservice, prévu à l’article L. 423-3 du code de l’urbanisme et permettant de recevoir et d’instruire sous forme dématérialisée les demandes d’autorisation d’urbanisme déposées à compter du 1er janvier 2022, […]

Découvrir l’article

24 mars 2023
Par une décision du 23 mars 2023, le Conseil d’Etat se prononce sur la destination des dark stores au sens du code de l’urbanisme et du PLU de Paris. Il apporte également d’importantes précisions en matière de sanctions des infractions au droit de l’urbanisme. Pour mémoire, le juge des référés du TA de Paris a, […]

Découvrir l’article

30 juin 2022
Par une décision du 22 juin 2022, le Conseil d’État considère que le délai de recours ouvert à un tiers pour contester le refus de retirer un permis de construire obtenu par fraude, court dès la naissance de la décision implicite de rejet de sa demande, même en l’absence d’accusé de réception de cette demande. […]

Découvrir l’article

17 mars 2023
Le ministre de l’économie et des finances a récemment été interrogé, au Sénat, sur la qualification juridique des dark stores et des dark kitchens au sens du droit de l’urbanisme, ainsi que sur les moyens d’action des maires afin d’encadrer l’installation de ces nouvelles activités. Dans la réponse ministérielle publiée le 15 février 2023, Roland Lescure […]

Découvrir l’article

19 janvier 2023
Dans une décision du 4 janvier 2023, la cour de cassation affirme que les personnes publiques peuvent devenir propriétaires par l’effet de la prescription acquisitive. Dans cette affaire, une commune avait assigné des particuliers en revendication de la propriété d’une parcelle sur le fondement de la prescription acquisitive. Les particuliers avaient alors reconventionnellement demandé la […]

Découvrir l’article

10 septembre 2021
Le Conseil d’État a jugé que le requérant qui demande l’annulation d’un arrêté de cessibilité peut utilement se prévaloir, par la voie de l’exception, de l’illégalité de la DUP ou de sa prorogation, quand bien même son recours contre la DUP ou l’acte la prorogeant a été rejeté. Le Conseil d’État affirme que  l’arrêté de […]

Découvrir l’article